Et la "routourne tourne"..

Titre emprunté à un footballeur qui a fait rire (ou se désoler) tant de personnes ,  lui qui espérait que la "routourne va vite tourner" !!

20140729_151834Nous allons arriver à notre 5ème campagne, nos 5èmes vendanges.. Incroyable comme ça file vite ! Cette semaine a été l’occasion pour nous de nous en rendre un peu plus compte en recevant au domaine des amoureux de la région et de ses vins et qui se posent beaucoup de questions quant à créer, eux aussi, un petit domaine..

Et nous voilà repartis 5 ans en arrière, quand nous aussi nous allions à la rencontre de vignerons. Etrange de se remémorer tant de chemin parcouru, en si peu de temps (dans notre tête !) et d’être à la place de ceux à qui nous posions tant de questions..
Etrange et réconfortant de pouvoir, à notre tour, leur dire "posez toutes les questions que vous voulez, il vaut mieux les poser avant qu’après.." ! Même si, nous le savons bien maintenant, les questions sont comme un puits sans fond..

Nous nous sommes rappelés comme l’accueil attentionné de ces vignerons, pour lesquels nous n’étions rien (certains n’avaient même pas de parcelles à vendre), nous avait étonné et agréablement surpris. Mais, en changeant de rôle, nous savons maintenant que c’est innérant à ce métier, le partage n’est pas un vain mot, tout simplement.

Ce métier a tellement de facettes, une vraie part de rêve aussi, qu’il nous appartient de le montrer tel qu’il est, avec ses bonheurs et ses réalités parfois dures, sans faux semblant. Ne pas en faire une chimère, mais une possibilité de plaisir, d’accomplissement, y compris dans ses difficultés.
Parce que, au final, ces difficultés ne font que plus réaliser à quel point la liberté qu’il donne n’a d’égale que le travail effectué..
Je m’explique : pour être vigneron(ne), il faut avant tout penser "global", c’est à dire travail des vignes, de la cave, la paperasse et surtout, surtout, la commercialisation. Si ce dernier point n’est pas pris en compte, l’aventure ne durera pas..
20140729_153747 Comme dans tout métier, vendre permet d’investir, d’avancer, de faire des choix. Ce n’est pas si évident que ça en à l’air..
Pas parce que c’est difficile, non, même si ça prend beaucoup d’énergie et de temps, mais surtout parce que dans les vignes, on est diablement bien ! Parce que les vignes vous transportent dans un monde parallèle où le temps n’est plus le même, où vous êtes vous face à… vous.
Cette notion là est difficile à expliquer et à appréhender, la vigne a tellement de côtés positifs ! Mais elle est aussi un vecteur de désocialisation. Vous lui donnez toute votre énergie, du coup il en reste peu pour les soirées, les amis, la famille aussi parfois !

Il est important de lever le nez des souches et regarder l’horizon, allez à la rencontre des gens, les inciter à venir au domaine aussi. Ce qui se fait, pour notre part, avec un réel bonheur !

Leur dernière question a été " Alors vous ne nous dites pas non ?? "
Ben non, on ne dit pas non, une fois que l’on prend la mesure des risques financiers (comment faire une petite fortune dans le vin ? ————–> avec une grande fortune !), la mesure de sa motivation, la mesure aussi de l’équilibre entre le plaisir et les em..dements, on ne peut que dire oui, allez-y, foncez !!
Mais pas tête baissée… !
20140729_101946

Dégaine, t’as ta chance !!

C’est la première réflexion qui me vient à l’esprit quand je vois avec quelle rapidité Jean écrit et vous tient informé sur son site.. Son métier de journaliste est une deuxième nature, à moins que ce ne soit l’inverse ! Quant à moi, j’ai toujours besoin de "digérer" les infos, les expériences et/ou les nouvelles, avant de vous les restituer..

Hier était donc la première de nos "journées portes grandes ouvertes".

En plus de la joie de partager notre travail au coeur de la cave, nous avons pu parler avec chacun du comment on fait le rosé ? le rouge ? pourquoi telle cuvée ? qu’est-ce qui nous décide à la création d’une nouvelle cuvée ? etc…
Les personnes qui nous posent ces questions commencent souvent par "elle va peut-être vous paraitre idiote ma question, mais je n’y connais rien" et là, nous lui répondons sans complexe "Il n’y a que 4 ans que nous avons commencé et nous ne nous y connaissions pas plus que vous !!".
C’est probablement ce manque de complexe qui facilite tant les rapports.. Notre simplicité n’a d’égal que notre envie de faire part de nos enthousiasmes, difficultés et autres découvertes.

Faire du vin commence avec le travail dans vignes, se prolonge dans les cuves et les barriques et se conclue en bouteilles dans lequel le vin a parfois besoin de vieillir. Ce n’est pas toujours facile, souvent dur même, mais tellement passionnant !
Alors quand, comme durant cette journée, nous pouvons transmettre notre passion, nous savons que ces personnes ne boirons plus seulement "du vin", mais notre vin et ça, ça change tout !

Notre joie était encore plus grande durant cette journée car nous avons eu la joie d’avoir nos deux fils Brice et Maxime avec nous (ce qui est rare, les deux bossant beaucoup et l’un des deux souvent à l’étranger).. Le bonheur, juste !

nous-quatre

Mise en orbite demain 14 juillet !!

Spountik ? Ariane ? Apollo ? Non non, juste notre site, concocté par Jean et un ami, avec des rubriques variées, un point de vue résolument journalistique, de la lecture et des photos à foison..

Nous espérons que son ergonomie vous plaira, que vous aurez envie de vous balader au gré des pages et des rubriques..
Je vous ai fait un petit aperçu pour ne pas tout dévoiler d’un coup, mais vous donner un peu l’esprit.
Il sera à terme traduit en anglais et allemand (grâce à d’autres amies que nous remercions infiniment ici).

Nous comptons sur vous pour nous faire part de vos impressions..
(dans nos petits souliers nous sommes, avec une belle dose d’impatience !! )

A vos "clicks" (vous pourrez cliquer sur le mot "site" plus haut pour y accéder directement), prêts ?……………………………………………………………………………………………………………………………………………..>

 

annonce-site-blog copie

 

 

………………………………………. > Le compte à rebours à commencé…. J-1 donc !!

 

 

Sur la route de Madison.. enfin presque !

De Montréal à Ottawa en passant par Québec, la cabane au bord du lac de Montjoie, nous avons changé d’air, pris un bon bol de verdure et de simplicité avec nos cousins de la belle province, d’où mon silence ici.

Nous avions bien sûr amené certaines de nos cuvées pour nos amis. Des amitiés de 30 ans, ça se fête ! Notre retour après avoir habité ici il y a 30 ans, aussi..

Quelques péripéties :

20140624_123044J’avais décidé d’amener, pour aller avec nos cuvées et surtout faire plaisir à nos amis, de la charcuterie (saucisse sèche et soubressade) et du fromage de petits producteurs autour de chez nous. Et surtout des bouteilles pour chacun.
C’est donc le sac remplit de 8 bouteilles et les charcuteries que nous sommes partis.
Et le fromage me direz-vous.. Je l’ai oublié dans le réfrigérateur à la maison (comme de bien entendu..)..
Bref, nous voilà arrivés sur le sol québécois, ayant rempli les formulaires d’entrée sur ce territoire. Tout semblait en bonne place..
Que nenni !! Les bouteilles de vins que des vignerons amènent à des amis ne sont pas des cadeaux, non non, juste de l’alcool et, Société des Alcool aidant, nous n’avons droit qu’à 2 bouteilles d’alcool, en fait 1,5l par personne.
Nous avons donc du payer des taxes pour faire rentrer nos vins. Non content de ça, la charcuterie n’a pas le droit d’entrer ici.. Mais le fromage si……. Cherchez ma grosse erreur !!
Bref, les 8 bouteilles ne nous ont pas été confisquées, c’est le principal !

De la toute grande ville à la toute grande campagne :

Le Canada, c’est juste des villes étendues, grandes, attachantes reliées par des océans de verdures, des parcs à perte de vue et des lacs, beaucoup de lacs..
20140625_112238J’ai profité d’être à Montréal pour faire déguster deux de nos cuvées "Bouteilles à la mer" et "Pic de Vissou" à des amis de facebook avec qui je papote depuis.. au moins 4 ans ! Une vraie joie de faire leur connaissance et de partager nos vins avec eux ..
Certains restaurants vous permettent d’apporter votre vin, sans prendre de supplément ou droit de bouchon. Une facilité de rencontre encore plus grande !

Un tour à Québec plus tard, histoire de faire le tour des endroits que nous avions habités, de voir la famille et les amis, retour sur Montréal avec un crochet par le lac de Montjoie. Pêche improvisée, baignade, vacances juste !
La période ici battant son plein,  nous avons fait un accord mets et vins avec du homard et notre Pic de Vissou blanc.. Un régal !

 

20140704_18411520140706_172610Après Ottawa et sa magnifique bilbiothèque du parlement, barbecue dans le parc Gatineau, au bord du lac Philippe, l’occasion de faire déguster à des amis canadiens notre cuvée Pic de Vissou blanc.. Pourquoi encore celle-ci ? Parce qu’ils étaient venus nous rendre visite il y a 3 ans et avaient participé au nettoyage de la parcelle qui allait être plantée..

Une façon de boucler la boucle et de les remercier en toute simplicité.. Avant de quitter la "route de Madison" et retrouver celle de nos vignes !
20140706_193107

Et si l’on se faisait un petit resto ?

Voilà une idée qu’elle est bonne !
Vous allez venir en vacances dans notre petit coin de France, chercher des restos sympas ? Nous en avons testé un hier avec Jean, dans un petit village près de Cabrières : Néffiès. Joli petit village comme il y a tant dans notre région..

20140620_115051Nous n’avions pas réservé (ce qu’il vaut mieux faire), mais, malgré la salle réservée pour un groupe, nous avons eu un accueil chaleureux et une table sur la petite20140620_125729 tropézienne du Very’table.
Ne payant pas de mine de l’extérieur, au pied de l’église de Néffiès, il nous a été conseillé par Simon, notre voisin canadien de Cabrières. Rien de tel que des gens venant découvrir la région pour vous donner de bonnes adresses :)
Simplicité dans les nappes à carreaux, le choix de la vaisselle, l’accueil, mais pas sur la carte.

Petite coupelle d’olives délicieuses le temps de choisir nos menus, puis mise en bouche, entrée, plat, dessert, tout est bien pensé.

Mais les photos, même pas très jolies, n’en déplaise à certains chefs, sont plus parlantes qu’un long discours :
Après la mise en bo20140620_121150uche composée d’un gaspascho avec pistou et boule de mozzarelle, l’entrée, fraiche, délicieuse, se composait de crabe émietté sous un lit de purée glacée de carottes.
Une pure merveille avec la chaleur de ce début d’été.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas les mots exact de l’intitulé des recettes, ce sont mes mots, simples mais gourmands.

 

Ensuite, Jean a commandé une rouille de seiches, délicieuse elle aussi.
Les produits sont frais et cuisinés maison, Pour moi ce fut un rumsteack sauce au poivre, concassée de pommes de terre, cuisson parfaite et viande fondante.

20140620_12254820140620_122555

En dessert, Jean a pris une mousse de fraise, meringue et fraise tagada et moi une soupe de fraise avec sorbet de pomme verte.. Aussi frais et goûteux que le montrent les photos..20140620_124347

20140620_124337

 

 

 

 

 

 

Et tout ça pour 19,50 € !!  Allez-y, vous ne serez pas déçus..
La carte des vins n’est pas des plus grandes, mais ils ont les jolis vins du Mas Gabriel et les prix sont assortis au menu.

6 r St Alban, 34320 NEFFIES – Tel : 04 67 24 07 86

 

Du pied du Pic au Palais de l’Élysée..

Bottes de sept lieues pour notre petit poucet !!
Notre petit Atout Pic a officiellement fait son entrée au Palais de l’Élysée,  dans la cave des conseillers. Car, nous l’avons appris à cette occasion, il y a deux caves à l’Élysée, la grande et la petite : celle des chefs d’états et celle des conseillers..
Un honneur certainement pour la toute petite appellation de Cabrières et pour nous un plaisir.

 

C’est assez étrange de se dire que notre "petit gourmand" si accessible, pratiquement toujours joyeux, va se retrouver sous des ors républicains avec un côté sans doute "prout-prout" qu’il ne connait pas vraiment !

Je lui fais confiance pour s’adapter, pour garder son côté terre-à-terre et rappeler à ces conseillers d’où il vient, comment il est né. Peut-être même leur soufflera-t-il cette simplicité dans leurs devoirs et métier..

Car il a ce bonheur d’être né dans un endroit magique, un terroir de fraicheur, entouré d’attentions et de passion, de modestie et de douceur.
J’aime le fait de retrouver nos vins dans des endroits si différents, mais toujours à un moment donné aux mains de personnes passionnées ..
Merci à Sébastien d’avoir porté si haut la flamme de notre domaine et d’avoir joué notre Atout ! :)

 

Autres nouvelles en vrac :

20140531_105804Je ne sais plus si je vous ai dit que j’étais privée de vignes depuis un mois (ou un peu plus..) pour cause de tendinite à l’épaule gauche. Du coup, pas ou peu de photo.. Jean fait tout le travail et ne pense pas forcément à en prendre. Pas facile de s’arrêter ou d’y penser en avançant la tête dans le guidon, mais il avance bien et les travaux des vignes sont à jour : ébourgeonnage fini, fils relevés, écimage presque terminé..
Quant à moi, je préfère ne pas y aller, il est très difficile de ne rien pouvoir faire alors qu’il y a toujours à faire !

J’y suis quand même retournée pour une balade il y a quelques temps et j’ai fait une photo des premières fleurs du grenache. Toujours un moment émouvant, porteur de tant d’espoir et d’inquiétude que ces petites fleurs fragiles à la senteur si particulière. Vous n’avez jamais senti les fleurs de vigne ? Faites-en l’expérience, c’est d’une grande délicatesse !

Dans les autres nouvelles, je vous invite à prendre votre agenda pour y noter le 14 juillet, jour de lancement officiel de notre site internet. Là encore Jean a beaucoup et bien travaillé : avec son approche de journaliste, il a réalisé avec l’aide d’un ami, un site convivial, ergonomique et, je pense, attractif. J’espère que vous prendrez plaisir à vous y promener..

La deuxième date à noter est le 26 juillet, date de notre journée portes ouvertes. Nous vous accueillerons avec plaisir pour vous faire déguster nos vins et visiter nos vignes.
Pour les plus matinaux et courageux, vous pourrez faire le chemin de randonnée qui monte au Pic de Vissou (simple suggestion d’idée de balade)..
Vous pouvez aussi amener votre pique-nique et venir profiter du calme et de la beauté de notre petit domaine.
A tout bientôt !!

Les Triplettes du Sud..

blog-vin-cuisine.180x60Non non, je ne vous parle pas de pétanque ni de film d’animation, mais d’adoption de blogs. Au pluriel car mon petit blog vient de se jumeler ("tripleter" ?!) avec deux blogs cuisine..

adoptez-un-blog-cuisine.400x600Une belle idée de Stéphane Gigandet du blog Mets & Vins, de jumeler un (ou plusieurs) blogs parlant de cuisine, recettes, livres, photos avec des blogs parlant de vins.. de là à tenter des accords mets-vins, il n’y a qu’un pas !

Voilà donc notre Mas Coris jumelé avec dulivrealassiette.fr blog d’une autre Véro, fondue de livres de cuisine, dont elle teste certaines recettes. Vous y trouverez même une partie "prêt de livres".. Nul doute que vous trouverez de quoi vous aiguiser votre appétit..

L’autre blog est celui d’une photographe culinaire (mais pas que) de talent, Andrea, du blog éponyme Andrea Schmitz. Régalez-vous avec ses photos de chefs, de plats de chefs, de gens. Prises sur le vif pour la plupart, ses photos montrent à quel point Andrea sait se faire accepter, voire même oublier et du coup, le respect de l’autre, la beauté des gestes, tout y est..
Je ne sais pas encore comment nous allons fonctionner concrètement, mais comptez sur nous pour vous concocter de jolis accords mets et vins, photos à l’appui !

Internet est un vrai beau vecteur d’initiatives participatives, pour notre bonheur et j’espère le vôtre aussi !