James Bond 007 ? Non non, Clairette 2015 ! ..

Une histoire à rebondissements, digne d’un roman de.. cape et d’épée papiers et de téléphone, l’histoire de notre Clairette, première année.

L’autre jour, quand je vous en ai parlé, nous avions choisi, de guerre lasse et de stress haut, d’enregistrer notre Clairette en Vin de France. Et quand on décide ce genre de chose, à postériori, contraints et forcés par les éléments extérieurs, on n’a beau dire, ce n’est pas de gaité de coeur..
Mais une fois la décision prise, je me sentais en paix ou plutôt tranquille.. Enfin un peu de sérénité pour préparer la mise en bouteilles ! Tranquillisée de ne plus avoir à courir après le temps, après les renseignements.

C’est d’ailleurs sur la foi de renseignements que cette décision a été prise , parce qu’à l’organisme contrôleur, on m’a dit « nous faisons le contrôle, mais ensuite le dossier doit partir à l’INAO et il faut attendre leur réponse pour savoir si c’est accepté ou pas.. » D’où France-Agrimer, d’où le Vin de France..
C’était après/pendant les péripéties de la semaine dernière.. et puis..

Et puis avant-hier après-midi j’ai reçu un appel téléphonique. Voix enjouée, dynamique d’une jeune femme me disant qu’elle était contrôleuse pour LRO (organisme qui effectue les contrôle pour la Clairette, l’ODG ne voulant/pouvant pas le faire et le syndicat de la Clairette non plus-je mets des parenthèses pour vous expliquer un peu mieux ces chemins tortueux par lesquels passe un « opérateur faisant de la Clairette ») et qu’elle pouvait venir le lendemain pour nous contrôler.
Et que donc, dans la foulée notre Clairette serait en AOP..

Et là, les bras me sont tombés, une fois le « encore cette histoire ? » passé.. Ils sont tombés parce que les renseignements sur lesquels j’avais fondé ma décision, sur lesquels j’avais discuté avec Jean, étaient faux..
Il n’est pas nécessaire d’attendre le retour de l’INAO pour être habilité à faire de la Clairette, on l’est une fois le contrôle effectué et le dossier parti uniquement !! Ça vous change une décision…

Donc, hier, le contrôle a été fait, passé haut la main et normalement le dossier est parti (je ne peux qu’être dans l’expectative). Notre Clairette est donc en AOP Clairette du Languedoc – Cabrières.
(donc changement d’étiquettes à nouveau, appeler France-Agrimer pour stopper l’enregistrement en Vin de France etc…)

Vous y croyez vous à la vie comme un long fleuve tranquille ?!! Moi non, encore moins depuis que nous faisons du vin..
Du coup, hier, je suis restée dans mon bureau actuel des vignes, le grenache dont je finis la taille, histoire de prendre un bon coup de sérénité dans le museau !
20150225_135249

Un grand merci à l’équipe de l’imprimeur de ne pas craquer, de toujours me sourire en me voyant arriver.. ! )