Écologie, vous avez dit écologie ?

Parce qu’on en parle tellement, elle est souvent à toutes les sauces. Et si je vous donnais ma traduction de l’écologie ? Dans sa globalité et plus si affinités..
On lit beaucoup de choses sur l’écologie, beaucoup trop même.. Chacun se fait son idée, qu’elle soit à courte vue n’a pas d’importance. Qu’il n’y ait pas derrière de connaissance réelle non plus d’ailleurs.. Hors, peut-on sortir l’écologie de son écho-système, de son tout ?

N’est-ce pas une certaine écologie, un « certain respect » voulu, légitime parfois, des animaux qui mène à l’extrême : ne pas vouloir boire d’un vin parce que le vigneron oeuvre avec un cheval de trait dans ses vignes ? J’en parlerai dans un prochain billet. Beaucoup de questions qui se mélangent, s’entre-mêlent et finissent en boulgui-boulga à la Casimir !

Reprenons donc du début : Définition de l’écologie. Etymologie : du grec « oikos », maison et « logos », science, connaissance. L’écologie est la science qui étudie les milieux et les conditions d’existence des êtres vivants et les rapports qui s’établissent entre eux et leur environnement, ou plus généralement avec la nature.

Donc, si vous habitez dans le sud de la France, que vous trouvez une tortue d’Hermann dans la garrigue, ne la prenez pas en vous disant « La pauvre, elle s’est perdue, je vais la garder et prendre soin d’elle ». Non, là vous n’êtes pas écologiste du tout.
La garrigue est son habitat, vous lui enlevez donc sa liberté, sous prétexte de « sauver un animal en danger »..
Cette histoire est vraie et symptomatique d’une écologie qui oublie ses fondamentaux.

De même, quand vous trouvez un hérisson dans votre jardin, il n’a pas besoin de vous. S’il y est venu et qu’il y reste, c’est parce qu’il a trouvé tout ce qui lui faut : des feuilles mortes ou tas de bois pour hiberner, des limaces, escargots et insectes à profusion.

L'un de nos hôtes cet été..
Le hérisson sauvé de la noyade cet été et vivant dans notre jardin.

Il n’a donc pas besoin de cabane, de croquettes pour chat ou chien (que d’ailleurs il sait trouver tout seul). En bref, il n’a pas besoin de vous, juste d’un espace de liberté qui peut être votre jardin.
C’est juste pour vous faire toucher du doigt la déconnection de beaucoup par rapport à l’écologie.

Pourquoi je vous parle de ça d’un coup comme ça ? Parce que,  sur les réseaux sociaux, quelqu’un a posé la question « à quelques jours de Noël, êtes-vous sapin vrai ou plastique ?« .
Question amenant à l’écologie s’il en est. Et les réponses m’ont surprise, beaucoup. Vraiment.
Parce que nombreux sont heureux et fiers de dire qu’ils prennent un sapin en plastique. Et là, les bras m’en tombent.
Qu’est-ce qui est écologique là-dedans ? Le fait de se dire qu’on n’en achète plus pendant plusieurs années ? Que l’empreinte carbone devient nulle au bout d’un moment ? Qu’au moins des arbres ne sont pas coupés juste pour quelques jours ?..

sapin-de-Noel
Image tirée du site « Le sapin de Noël en Feng Shui »

Du coup je me suis documentée, j’ai cherché et il en ressort qu’il faut 20 ans à un sapin en plastique, fait donc avec du pétrole, énergie fossile épuisable, pour avoir une « empreinte carbone nulle »..
Énergie fossile épuisable, vous lisez bien.. Donc, à l’heure des COP 21 et j’en passe, des personnes persuadées d’être écolos, vous soutiennent que le sapin en plastique est la plus écologique des manières de sauvegarder un bout de planète..

20 ans !! Entre cette durée, le fait de faire travailler des personnes peu payées, avec des conditions de travail si différentes des notres (pour ne pas dire mauvaises), dans des pays lointains avec le transport, bateaux + camions..etc.., en plus, j’ai du mal à comprendre où est l’écologie là ?
N’est-ce pas plus écologique d’acheter un sapin, d’une exploitation française qui aide au développement économique d’une région ? N’est-ce pas mieux de faire pousser des sapins, qui capturent du C02 et relâchent de l’oxygène ? Qui permet de mettre en place un écosystème, d’avoir des zones qui évite les inondations ?
Qui fera du compost une fois utilisé ?
Je vous mets le lien vers « consoglobe » qui répond bien à ces questions..

Alors, certes, on m’a répondu que, « comme toutes mono-cultures, ça produit trop d’azote dans le sol ».. Je dois dire que ça m’étonne car chez nous, en mono-culture de vigne, nos terres manquent régulièrement d’azote.. Comme quoi, généraliser n’est pas toujours bon..

Le mieux est encore de fabriquer un sapin avec du bois de récup’ pour certains. Mais quid de la partie « je permets à des gens de vivre de leur travail ?« .. Cette notion fait-elle partie de l’écologie ? Pour moi oui.. Et pour vous ?

Bref, c’est quoi pour vous l’écologie ??

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s