Bienvenus à l’école, surtout dans sa cour..

Ou « les joies des réseaux sociaux ».. Ou encore « dégaine, t’as ta chance ! » Ça se défoule, ça défourraille à tout va !.. Comme le dit si bien une amie vigneronne « Y’a vraiment un truc dans l’air en ce moment et c’est pas du pollen. T’écris un truc, tu te fais exploser. Qui veux encore donner son avis ? »

Que je vous explique, parce que, vous qui me lisez, vous ne connaissez peut-être pas ce double landerneau : celui du vin et celui des réseaux sociaux. Je ne vous parlerai d’un seul réseau, celui sur lequel je suis le plus active : facebook.

Pour vous expliquer en 2 mots, facebook est un microcosme à lui tout seul, un vrai réseau social. J’y suis en contact avec beaucoup de nos clients, professionnels surtout, mais particuliers aussi.
ODNO-9094aBref un petit monde vivant, grouillant d’infos, de joie de vivre souvent et.. d’engueulades avec noms d’oiseaux aussi.
C’est ce qui s’est passé il y a peu, souvent le même sujet : le vin « nature » versus les critiques et les autres vins. Et vas-y que je « pérempte » et vas-y que j’ai raison et vas-y que « la pauvreté des arguments est si grande.. » etc.

Les plus virulents sont sans doute les blogueurs, les journalistes, les cavistes, professionnels du vin, les amateurs éclairés, qui n’hésitent pas à traiter les autres de tout et rien, surtout rien d’ailleurs, moins que rien même !
Rarement les vignerons et souvent de façon bien plus mesurée : connaissant la somme de travail qu’il faut pour faire un vin, la subjectivité des dégustations, les critiques sont souvent plus dosées (voire sans soufre !).

Et ça dure depuis… longtemps, bien trop longtemps..22_3836y

Maintenant, nous, les vignerons, sommes le plus souvent spectateurs attristés de ces joutes.
Il fût un temps, ou ces joutes verbales arrivaient à monter les vignerons les uns contre les autres, genre :
–  « je fais mieux que toi, je ne mets rien dans mes vins, que du raisin ! »
– « Ha ben oui, c’est bien ça, ton vin a juste le goût de jus de raisin ! »
– « Honte à toi qui filtre et sulfite (même légèrement) ta production ».. et j’en passe et des meilleures.
À tel point que les vignerons « simplement » en bio ne savaient dans quelle case ils étaient, complexés par tant de vérités assénées. Ça, c’était il y a 4-5 ans, le besoin du vin nature de sortir de sa réserve, de sa niche, était immense et virulent. Tout le monde était concerné, chacun y allait de sa vérité, y compris les vignerons..
Ce qui, pour ma part, m’a décomplexé ? Me rendre compte que certains parmi les plus actifs étaient avant en « conventionnel » (avec pesticides, insecticides et tout) et ont du faire face à de graves problèmes de santé à cause de ça.
Ça permet de relativiser.. Et devrait plaider pour de la tolérance, de la pédagogie vis-à-vis de ceux qui n’ont pas franchis le pas..
Et puis, comme tout ce qui va trop loin et s’enlise, ça c’est calmé, tout au moins entre vignerons. Nous sommes entrés, entre nous, dans une ère de compréhension, de soutien aussi. Chacun a trouvé sa place, dans le respect de l’autre. C’est reposant !

Mais c’est sans compter sur les « nouveautés » :

Depuis quelques jours, le crédo c’est la machine à vendanger versus les vendanges à la main, de ce que j’ai compris, n’ayant lu qu’en diagonale (ben oui, pas le temps, trop peu d’intérêt maintenant pour ces manques de tolérances).
Et là, rentre en ligne de compte un facteur que d’aucun oublie : un vigneron gros, petit ou moyen est aussi un chef d’entreprise. Il doit donc à ce titre gérer aussi le côté financier. Rien d’étonnant donc qu’un « gros » fasse des vendanges à la machine, plus économique que du personnel.
En aime-t-il moins ses vignes pour autant ??
Rien n’est moins sûr. De ce que je vois des viticulteurs de Cabrières, ils ont une connaissance de leurs vignes, de leur terre l’aime et en sont fiers. Et vendangent en grande partie à la machine.
Doit-on les mettre au pilori pour ça ?!!

Bref, que retirer de tout ça ?

Vu de l’extérieur, que j’ai toujours malgré les années, ça donne une très piètre image du monde du vin. Une très piètre image de ces gens qui s’insultent. C’est d’autant plus dommageable que pris séparément, ils sont pondérés, souvent adorables et ont beaucoup à nous apprendre..
Vu de l’intérieur, ben oui, au bout de 6 ans, on commence à être de l’intérieur, c’est encore plus dommage.. Pourquoi ? Parce que le vin, si l’on se donne tant de mal pour le faire, ce n’est pas pour le voir black-boulé, black-listé, partagé en chapelles et clochers.

Il y a toutes sortes de vins pour tous et chacun peut y trouver son bonheur ! Un vin de nous plait pas ? Passez votre chemin ou parlez-en en petit comité, rien ne vous en empêche. Heureusement que nous avons ce choix d’aimer ou pas, mais la tolérance est où dans tout ce que j’ai pu lire ?
Pourquoi tenter de vous donner des leçons les uns aux autres et aux vignerons ? Je ne remets pas en cause les écrits en tant que journaliste, professionnel du vin, lecteur,  je respecte trop la liberté, l’indépendance pour ça ! Mais ce sont les commentaires qui en découlent qui sont attristants..
Et ceux qui sont si sûrs de détenir la vérité.

Le vin c’est le partage, c’est les amis, c’est de bons souvenirs à garder. Tout le contraire de ce que vous montrez dans vos écrits. Et surtout, surtout, pour moi qui n’ai pas toujours l’énergie et la santé pour faire tout ce que je voudrais et qui peine si souvent à le faire, même si j’adore, c’est un réel gâchis d’énergie !!

Si vous en avez tant que ça, je vous invite à venir mettre cette énergie au service d’une bonne cause : vendanger une partie de parcelle avec nous pour faire de la Cartagène, au profit d’une association.

Je vais vous dire sincèrement ce que m’inspire ces lectures et vos « joutes » verbales : l’impression d’être dans une cour d’école.. Peut-être un jour verrez-vous fleurir des cuvées au doux nom de « Agathe », « Bille » « Calot », « Boulet » ou « Mammouth » !!
Vous pourriez ainsi aller vous défouler dans la cour en jouant aux quilles billes..

billes-7

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s