De l’usage du rosé. Et des glaçons..

Intitulé numéro 2 : le rosé-piscine, non. Le rosé au bord de la piscine, oui !!
La semaine dernière, je suis allée fondre à Paris. Enfin plus précisément faire fondre des glaçons pour refroidir notre rosé lors d’une dégustation au « Trophée de la pétanque et de la Gastronomie », évènement hautement convivial organisé au pied de la tour Eiffel, au Yacht-club Marina.

Un public nombreux, des gens curieux et heureux de rencontrer les producteurs, des MOF (Meilleurs Ouvriers de France), une organisation de qualité, tout y était, y compris les glaçons..
Tout allait pour mieux donc jusqu’au premier « Oh oui, faites-moi un rosé-piscine !!« 

Un rosé-piscine.. Devant ma moue plus que dubitative, vint l’explication « un verre de rosé avec plein de glaçons dedans ! » dit-elle avec un air tout fier et gourmand..
Évident en somme.

Évident comme soigner, choyer ses vignes toute l’année pour avoir de beaux raisins..
Évident comme désherber à la main, comme ébourgeonner pied après pied.
Évident comme se lever à l’aube pour les vendanges afin de ramasser les raisins à la fraiche et à la main.  Au point du jour exactement pour qu’ils n’aient pas trop chaud, délicatement aussi pour ne pas avoir de jus dans les caisses.
IMG_2093
Évident comme notre pressoir à cliquets, désuet et efficace quand il s’agit de presser notre raisin tel qu’on le souhaite. Quand il s’agit de faire des rebêches (on enlève les raisins pressés une première fois, puis on les remet à nouveau dans le pressoir pour les presser à nouveau) et d’extraire le jus.
Évident aussi quand on surveille la température des cuves pendant les jours de fermentation pour qu’elle se fasse en douceur et nous/vous donne le meilleur..
Évident encore quand on veille sur la cuve pleine jusqu’à la mise en bouteilles. Quand on choisit les bouchons, essayant de trouver les meilleurs, les capsules pour que la couleur s’accorde à l’étiquette..

Toutes ces évidences sont notre travail, notre vie de vigneron. Nous le faisons toujours avec passion, le mieux possible, avec respect de notre bel endroit, respect pour vous qui allez ouvrir nos bouteilles… Nous faisons un VIN rosé !
IMG_1657
Bref, j’ai refusé, plusieurs fois, de mettre ces fichus glaçons dans le verre. J’ai réussi pour presque tous, à leur faire déguster tel que, leur démontrant qu’étant à température, il n’en n’avait pas besoin. Mais pas à « elle », elle est allée boire ailleurs..

Alors je vous donne le mode d’emploi, le comment déguster/boire (avec modération si vous le voulez, mais c’est bien avec des amis aussi ) notre rosé :
– vous mettez la ou les bouteilles au frais avant de façon à ce qu’elle soit bien entourée de buée quand vous la sortez
– vous préparez un seau, une bassine, un cuvon, suivant la quantité de bouteilles, vous le tapissez d’un fond de glaçons
_ vous posez vos bouteilles sur ce fond, vous complétez avec des glaçons, éventuellement un peu d’eau
– vous servez, sans oublier de remettre immédiatement après les bouteilles dans leur écrin de fraicheur
– et vous passez un excellent moment !!
vero-trophee-petanque

Mais surtout, surtout, PAS DE GLAÇONS DANS NOTRE ROSÉ !!
Il contient déjà à peu près 84 % d’eau, pas la peine d’en rajouter…

2 réflexions sur “De l’usage du rosé. Et des glaçons..

    1. Envisageable probablement, mais je ne sais pas comment vont réagir les molécules viniques une fois congelées et décongelées.. Il existe des glaçons en plastique alimentaire, ce serait encore le mieux si vraiment les glaçons sont vitaux ! Mais maintenir la bouteille à la bonne température n’est pas si compliqué au final..!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s