#VdV 63 : Eloge de la patience, la valse à deux temps..

-« Dis papa, on est bientôt arrivé ? hein, dis on est bientôt arrivé ? »
– « On n’a jamais été aussi près »  Aussi près devenant cyprès, donnant « quel arbre vois-tu ? » ..etc, par associations d’idées, le papa emmène loin de l’impatience son enfant.. Ce papa-là est vigneron alors la patience, il en connait un bout !

Notre présidente des 63ème Vendredi du Vin , Maïlys, nous propose comme sujet la patience.. Alors je vais vous dire : avant, j’étais patiente, mais ça, c’était avant ! Parce que maintenant, je suis patiente, vraiment patiente..

DSC_0344Parce qu’il y a le temps, celui de tout le monde, celui qui file vite, qui fait que tous les deux jours on est dimanche. Et il y a le temps des vignes. Celui qui bat au rythme des pieds de vignes, au rythme de ce que l’on peut faire en un temps manuel..
Un temps où les mains sont les aiguilles de cette horloge.

Penchée sur les pieds de vigne, le sécateur électrique main droite, main gauche dans le dos (un ami a vu son index diminuer d’une demie phalange il y a 3 semaines), musique en marche, je chante. Faux mais je chante ! Pas de voisin à qui je casse les oreilles, je peux m’en donner à coeur joie !
Après une heure à écouter les bruits de la nature, je profite de ma solitude, pleine, entière, sereine, au rythme de la taille, un courson après l’autre. J’avance, tout en laissant vagabonder mon esprit ou en chantant. 4 secondes par pied, 6 maximum, ça parait rapide dit comme ça. Mais le temps de la vigne, c’est rangée après rangée, parcelle après parcelle..
Ce temps-là, où nous faisons tout à la main, est un temps dur pour le corps mais un temps de bonheur pour la tête. Entre terre et ciel, libre, tout simplement !
La patience ouvre sur cette liberté-là..

Dans ce métier, il y a aussi la patience d’après vigne, la patience du vin. Cette patience-là, c’est la même que celle d’un parent attentifIMG_1802 à ses enfants.
Une fois que le raisin devient jus, commence pour lui une autre vie : embryon de vin, bébévin puis adovin pour finir aduvin puis pépévin et parfois même aïeuvin !!

Ces passages d’un âge à l’autre, nous les accompagnons en douceur, un pigeage par-ci, un remontage par là.. Il fait froid ? Voilà que la syrah nous fait de l’apnée juvénile ! La pression atmosphérique change ? Voilà que le cinsault boude..
Et que dire de leurs changements une fois en bouteille.. Nous patientons souvent avant de vous les présenter. Et chaque année l’on se dit que les salons sont trop tôt. Que nos vins ne sont pas prêts pour les demandes d’échantillons pour les guides et autres présentations officielles, tout jeunots qu’ils sont ! Souvent nous patientons, parfois un an ou deux avant de vous les confier..

Car tout comme les enfants, ils quittent le nid et vivent leurs propres vies, et là, c’est à vous de prendre la suite..
À vous d’être patients, de vous dire qu’un vin peut être mal réveillé, mal luné parfois. À vous de lui donner confiance en le mettant dans de bonnes conditions, à bonne température, de lui laisser le temps de s’ouvrir. Il vous en sera reconnaissant en donnant le meilleur de lui-même, en s’ouvrant de minute en minute, d’heure en heure. Et, si vous êtes seul à vous en régaler, il vous attendra chaque jour*, patiemment !
*et ce pendant 6 jours au moins

7 réflexions sur “#VdV 63 : Eloge de la patience, la valse à deux temps..

  1. A reblogué ceci sur thesotmelieret a ajouté:
    À vous d’être patients, de vous dire qu’un vin peut être mal réveillé, mal luné parfois. À vous de lui donner confiance en le mettant dans de bonnes conditions, à bonne température, de lui laisser le temps de s’ouvrir. Il vous en sera reconnaissant en donnant le meilleur de lui-même, en s’ouvrant de minute en minute, d’heure en heure.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s