VdV#59 Cacophonie des politiques versus monde du vin…

Lolita Sene du blog j<3 ton wine nous propose de plancher sur un accord Musique et Vin, c’est le pied, battons donc la mesure !  ( parce que le pied au plancher pour battre la mesure.. vous voyez ?! ) ..

J’étais donc partie pour du classique, enfin, pas la musique, mais le traitement de texte.. Pas Open office non plus, la musique de messe n’a jamais été mon truc.. Non, juste un accord voix et vin, velours sur velours, instruments sur papilles.

Une chanson qui, quelque soit le style, me raconte une histoire, juste comme les vins que j’aime lorsqu’ils arrivent en bouche..
Un petit chemin de traverse, une pluie fine, un chevalier (Emilie Simon), une colère ou un super-héros (Eminem), une prière avec les Avé Maria, les fruits de la passion (Francky Vincent)… tout peut être évoqué dans une musique et peut être mis en parallèle avec un vin.

La musique ancre nos souvenirs et le vin les réveille, tout simplement, ils sont donc voués à s’accorder !

Mais voilà, depuis quelques temps le monde du vin étouffe, suppute, et s’exprime depuis hier  par la voix de Vin&société, sur le site créé spécialement « cequivavraimentsaoulerlesfrançais« . Le gouvernement ayant rendu publique de nouvelles propositions : va-t-on devoir rajouter une phrase « sybilline » pour lui, mais assassine pour nous vignerons sur nos étiquettes ?
Va-t-il augmenter les taxes comme pour les cigarettes, jetant dans le même panier un vecteur de convivialité, de culture, de paysages modelés et tabac.. ?
Car, si beaucoup sur la toile et les réseaux sociaux se sont mobilisés hier, c’était beaucoup pour le volet « interdiction de parler du vin sur internet » que les habituels hygiénistes de tous bords voulaient voir adopté par nos politiques..
Mais il n’y a pas que ça, oh que non !.. Il y a aussi un énorme ras-le-bol d’être considérés comme des irresponsables, des faiseurs d(e jeunes) alcooliques, des lies de la société croulant sous une tonne de paperasses à remplir, de contrôles divers et variés.

A cause de ce manque de concertation, ce refus de voir en nous une grande force économique – 2ème pour les exportations, ce qui est beaucoup compte tenu de la conjoncture économique- à cause des errements dont personne ne peut être fier, à cause de ces incertitudes quand à notre avenir..
AVT_Pierre-Boulez_9084Mais surtout pour ces mesures conseillées par des hygiénistes purs et durs, ce monde du vin dans son ensemble me renvoie tout de suite à « Dérive »  une musique de Boulez, qui, je l’avoue, est pour moi proche de la cacophonie et dont le titre est pile poil. Je n’ai jamais compris cette suite de notes d’instruments jouant les uns à côté des autres.
Il en est de la musique comme du vin, certains conviennent et d’autres pas, ce n’est pas pour autant qu’ils sont mauvais, juste qu’ils ne sont pas en accord avec nous.


Mais après avoir parlé du monde du vin dans son ensemble, j’aimerai dédier une chanson au Vin, celui d’artisans comme nous, choyé dès la vigne et bien avant sa naissance, jusqu’à sa majorité et bien plus.. A ce vin là, j’offre cette chanson « New York I love you »..
Il suffit de remplacer New York par vin..

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s