VdV #58, le vin super-héroïque !

Pour ce VdV #58, Tom Delanoue, du blog 1098 nous propose de trouver un vin super-héroïque…
Pas facile de commencer avec un sujet pareil.. Vin et super-héros, comment faire le lien ? Quel super-héros ? Et surtout quel vin ? Un vin super-héroïque, ça vous parle ?

Pour moi qui ai toujours préféré les hommes simples et astucieux -genre MacGyver-, attachants parce que maladroits -genre la Panthère rose- aux gros-bras sûrs d’eux pleins de super-pouvoirs, difficile de trouver mon bonheur !!concombre03-9170c

Petite recherche dans wikipédia sur les super-héros « Par son identité et costume, le super-héros est un sous-genre du vengeur masqué. » Et quand je lis vengeur masqué, forcément, je vous le donne en mille, à qui je pense ?? Ben oui, au concombre du même nom !

382x510xpsychanalyse_super-heros_monsieurc.jpg.pagespeed.ic.MAipJMZ4VaPas moyen de garder mon sérieux, pourtant, il y aurait de quoi.. Des super-héros, j’en connais dans la vie de tous les jours, même des qui ne connaissent pas encore leurs super-pouvoirs !!
Des défricheurs de garrigue, gagneurs de parcelles à la sueur de leur front, modeleurs de paysages se transformant ensuite en vinificateurs hors paire.. Ho oui que j’en connais !
Des casseurs de cailloux bien plus braves que La Chose !

Tout comme les super-héros, leurs super-pouvoirs leur tombent dessus sans qu’ils ne s’en doutent, ils ne veulent pas qu’on les considèrent comme tels, mais juste comme des gens normaux. Ils ont aussi cette part d’inconscience qui en fait des être exceptionnels..

Et leurs vins sont à leur image. Ils ont une belle reconnaissance, dans le landernot vinique bien sûr, mais aussi en dehors.. Je pourrais vous en citer pas mal, mais je vais me contenter de deux, enfin trois puisque le 2ème est un couple !

La première, puisque c’est une super-héroïne qui se met elle-même en scène avec tout l’humour qu’on lui connait, c’est Iris Rutz-Rudel, notre exceptionnelle blogueuse franco-allemande (enfin allemande, mais ayant adopt1157545_10151821259994522_120931832_né la France depuis tellement longtemps!). Iris qui ne commercialise ses vins que lorsqu’ils sont prêts à boire, ce qui, parfois (heu presque toujours d’ailleurs) prend des années. Iris et ses petits qu’elle vinifie et élève en barrique, qu’elle soigne à chaque stade de leur élevage, jusqu’à leur mise qu’elle fait par gravité, tout en douceur..
J’en profite d’ailleurs car elle lance une souscription pour ses vins, venant de mettre les 2011 en bouteille.. Pour tout renseignement, le lien est ici .. Et oui, les super-héros doivent aussi se substenter et donc gagner un peu d’argent !
Mais son rôle de super-héroïne n’est pas joué que lors des vinifications ou des soins qu’elle apporte à ses vignes, non, pas seulement..
Je pense plus particulièrement au défrichage qu’il lui a fallu faire avec son mari Claude, au tout début, à la création du domaine de Lisson.. Un travail de titan, de super-héros, inconscients et déterminés !
Si un jour vous prend l’envie de passer par Olargues, ne manquez de prendre rendez-vous et de faire la visite complète du domaine, vous ne serez pas déçus et Iris vous accueillera avec plaisir !

560828_523599501048248_1765050623_nMon 2ème ou plutôt mes seconds super-héros, ce sont Sophie et Vincent Guizard, du domaine St Sylvestre.. J’avoue ne pas encore avoir été dans leur vignes, mais je les ai rencontré. Tout comme Iris, ils ont cette gentillesse, cette détermination et cette simplicité des gens pour qui le bonheur est dans leur travail. Et quel travail.. !!
Leur blanc 2011 est une merveille et1098261_10201318324735472_443291838_n leur rouge.. idem !! Je vous laisse lire les notes de dégustation dans la photo ci-jointe. Elles ne décrivent qu’un petit aspect du plaisir que leurs vins procurent ..
Et quand vous voyez les sols où poussent leurs vignes, vous comprenez mieux pourquoi ils sont dans la classe des super-héros pour moi ! 🙂

20130830_172155

Sinon, perso, pour en revenir aux super-héros des Marvel Comics ou autres, j’ai toujours bien aimé, mais sans plus.. Mon plus grand super-héros est plutôt un anti-super-héros total.. Je ne sais pas si j’ose vous ledire, vraiment.gastonlagaffe-com-01
Bon allez, mais vous ne direz rien hein ? Mon super-super-anti-héros-total, c’est Gaston Lagaffe et son petit monde, j’adore !

Des nouvelles rapides.. et un rendez-vous pour demain soir..

Et voilà, comme d’habitude, je suis encore en retard !! En retard sur quoi me direz-vous ? Je n’ai pas d’obligation pour ce blog, si ce n’est venir discuter avec vous, vous donner des nouvelles. Ce que je fais toujours avec plaisir, mais pas autant que je ne le voudrais !

En retard pour vous donner rendez-vous demain soir ( le 9 août), de 18h à minuit, sur les allées Salengro, à Clermont l’hérault pour « La soirée des vins du Clermontais« , où nous vous ferons déguster nos vins.

Quand je vois mes copains vignerons, cavistes, etc.. écrire bien plus régulièrement que moi, je suis admirative, vraiment ! Surtout que ceux auxquels je pense sont plaisants à lire, intéressants et si vivants !

Je vais vous en citer deux : Sand (de son diminutif) que vous pouvez lire ici si vivante, râleuse parfois, mais avec souvent tellement d’humour, caviste de son boulot, belge de son humour et enceinte de son état (actuel).. et Nicolas, vigneron (anciennement néo ) que vous pouvez lire ici. Il écrit bien, avec des pleins et des déliés, de ceux qui suivent les volutes des vrilles des souches.

Il y en a encore pas mal d’autres, qui sont parfois à l’autre bout de la planète, comme l’auteur du « Petit rouge de Canton » que vous pouvez lire ici qui mêle exotisme et réalisme..
D’autres dont les recettes m’enchantent, tout comme le titre « La solitude du chorizo » que vous pouvez lire ici et encore beaucoup que j’oublie mais dont je parlerai surement à un moment ou à un autre..

c_est_pas_parce_qu_on_a_rien_a_dire01

Bref donc, j’aimerais écrire, vous écrire plus souvent, mais les idées ne sont pas toujours faciles à ordonner quand on a beaucoup à dire ! Parce que ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa g… comme le célèbre titre du non moins célèbre film..
Heu non en fait !! Parce que j’ai tellement à dire que je ne sais par où commencer !
( et là, Jean va encore me dire que je pourrais dire les choses plus simplement et plus directement.. certes, mais j’aime bien les circonvolutions !).

Je vais me faire un pensum, genre :
petit 1 : les cavistes (rencontres avec)
petit 2 : le labyrinthe des gens du vin – qui fait quoi- le who’s what en somme..
petit 3 : la magie – petit a : du vin
petit b : des vignes
petit 4 : les différents métiers du vigneron (intitulé « les dessous des feuilles », il y a tellement de paperasses !)
Et encore plein de petits numéros, mais.. la suite au prochain, de numéro 🙂