Et jeudi, c’est la mise.. mais pas en plis !!

Et on plie le carton, et on le fait passer et on le pose sur le plateau et on met.. heu.. Doro, toi tu mets deux bouteilles et moi une pour le premier étage ? Pat, tu es prête pour mettre le berceau ? Deuxième étage, je mets deux bouteilles et toi une Doro c’est bien ça ? Ah oui, l’étiquette vers le bas pour celle du milieu… arffff.. où avais-je la tête !!

-1Les bouteilles sont prêtes Jacquot ? Daniel, tout est calé dans le camion ? Jean, Benoit, c’est ok pour vous en cave ? Annick et Eurielle, vous vous mettez au pliage des cartons ? Maxime, Clément, Jacques, Philou ton copain et Daniel ok pour réceptionner les cartons et les mettre en palettes ? Et hop hop hop alors, que le ballet commence !

Enfin, ça ce sera jeudi donc, et puis ça ne se passera pas vraiment comme ça non plus, je suis loin d’être un chef d’orchestre et chacun participe si naturellement que tout se met généralement bien en place.

Avant ça.. oh avant ça..
Il a fallu choisir une date avec le metteur en bouteille pour réserver le camion, écrire à la mairie de Cabrières pour que le maire prenne un arrêté municipal pour empêcher le stationnement des véhicules en face de notre chai ( je l’en remercie ici ainsi que les si sympathiques habitants du village). Il a fallu aussi louer les panneaux de signalisation, commander les bouchons, les bouteilles, les faire livrer (et mettre les palettes dans la cave).
Créer ou modifier les étiquettes avec les mentions légales de cette taille-là et pas une autre, de telle couleur et pas telle autre.. et.. les faire imprimer. Enfin, les faire imprimer après avoir eu la certification d’Ecocert pour elles aussi !
Elles aussi parce qu’on est certifié pour les vignes, les vinifications ET les étiquettes..

Tout ça pour vous dire que cette année, sur nos étiquettes, vous trouverez écrit « mis en bouteille par Véronique et Jean Attard et leurs amis » 🙂

20130311_162748

Et à partir de 16h, les tigres attaquent dans nos vignes..

Si si, je vous assure !! On ne les entend pas, mais ils arrivent tous en même temps..
Ça sent le printemps !!

Mais si je commençais par le début, ce serait mieux, non ?
Hier était la journée internationale des droits des femmes, beaucoup la change en LA journée de la femme. Chacun l’interprète comme il le veut bien, pour ma part, je reprendrai les mots écrits par Paco Mora, notre caviste d’Ivry sur Seine ( quand je dis « notre caviste », je veux dire que nous avons la joie de travailler avec lui ) : « Femmes, vous n’êtes ni plus faibles, ni plus fortes( encore que), ni plus bêtes , ni plus intelligentes(encore que), ni pires, ni meilleures(encore que) sauf Magareth Thatcher, alors en ce jour qui vous est dédié,c’est qu’il doit y avoir quelques bonnes raisons de le faire, je vous souhaite que dans un avenir très proche, cette fête disparaisse parce que les raisons qui la justifient n’auront plus lieu d’être , en attendant , très belle journée à vous toutes… femmes, je vous aime !!! »
Tout est dit, et si joliment dit 🙂

Cette journée de la gente féminine, je l’ai passé seule dans les vignes. Nous sommes à la fin de la période de la taille et il nous reste le plantier (nos jeunes vignes de 2 ans) à finir. Toutes les autres parcelles sont terminées, Jean à la pré-taille et moi à la taille, nous avons bien travaillé.
J’aime ces journées seule dans les vignes, ce sont toujours des moments très privilégiés pour moi, où je peux me retrouver, les sens en éveil, le coeur léger, le bonheur en bandoulière, tout simplement !

20130308_154723Et aujourd’hui, la vigne m’a fait un cadeau, un cadeau magnifique.. Le même chaque printemps, toujours renouvelé et toujours aussi magique.. Elle pleure,  de ses premières larmes de l’année..
N’y voyez rien de triste, au contraire, c’est le signe de son réveil, elle s’étire et baille. Et comme vous lorsque vous baillez beaucoup, elle pleure et ce moment est.. émouvant, vraiment !
Pas facile de prendre une jolie photo d’une goutte de sève sortant de la tige, mais la bulle formée que vous voyez sur le dessus, c’en est une, une larme..

Ha oui me direz-vous, c’est bien joli tout ça, mais quel rapport avec les tigres ?? Juste que lorsque vous travaillez dans la vigne et que les températures sont douces, les moustiques tigres arrivent en piqué vers les alentours de 16h !! Et hier était leur premier jour aussi..

Ça sent vraiment le printemps !!