Je t’aide, tu m’aides, il m’aide… mais l’europe, elle, elle ne nous aide pas du tout du tout…

Oh que non ! Que ce soit au niveau des mentions bios à mettre sur nos étiquettes ou des aides que nous n’obtiendrons pas cette année, parce que, comble de la logique politicienne, nous sommes une trop petite entité..

Je m’explique. Sur l’aide tout d’abord..

Nous avons acheté nos viDSC_7275gnes il y a maintenant 3 ans. La première année, nous avions 1,79 hectares en nom propre (en mon nom donc, mais ce n’est qu’un détail). Ce qui me donne le statut de « cotisant solidaire » auprès de la MSA (assurance maladie et caisse de retraire des agriculteurs). Je n’ai droit à rien, si ce n’est à payer pour la retraite ou la maladie des autres.. Ah si, j’ai droit à des formations à prix préférentiel..
Bref, après les vignes, il nous a fallu acheter le matériel -cuves, pressoir, égrappoir et j’en passe- et pour cela, je me suis renseignée et j’ai trouvé que nous pouvions avoir une aide de l’europe.  je vous passe la jungle des services et autres bureaux qui se renvoient la balle pour savoir qui fait quoi et à qui s’adresser.. J’ai donc monté un dossier (un nombre de papiers assez faramineux, plus les devis), qui a été accepté. Je vous passe aussi les désidératas de l’europe pour être éligible.. Il ne faut surtout n’accepter aucun devis et ne pas engager de travaux avant d’avoir reçu un récépissé du dit dossier.
En cours de route, l’aide est passée de 40 à 30 %.. Ils n’avaient pas prévu d’avoir autant de dossiers !!! Mais bon, nous étions heureux, cela nous a permis de parfaire nos achats avec un groupe de froid.

L’année d’après, nous avons acheté un hectare de plus et planté un demi-hectare, faisant passer notre domaine de 1,79 à 3,30. Et toujours en cotisant solidaire.

Nous avons investi dans un chai de vinification (une ancienne cave dans le village), avons fait tous les travaux sans aides parce qu’elles étaient supprimées.
Nous voulons cette année compléter cet aménagement par des bureaux à l’étage ainsi que notre matériel de vinification (nouvelles cuves..). Je me suis donc à nouveau renseignée sur les aides européennes, sachant que ces travaux étaient aussi éligibles.. Les travaux le sont, mais nous non. Plus maintenant.. Pourquoi ? « Il faut être exploitant à temps complet et souscrire à l’AMEXA ». Et pour souscrire à l’Amexa, filiale de la MSA, il faut être exploitant agricole, pas cotisant solidaire..
Ce qui sous-entend que trois hectares, ne suffisent pas pour vous occuper à temps plein !!!!! Que votre statut est un statut de rien. Ce qui était valable en 2010 ne l’est plus en 2012 et nos 1,79 hectares nous occupaient plus que les 3 que nous avons actuellement.. Logique non ??

Comme nous avons une bonne dose d’indépendance et que nous n’avions jamais sollicité d’aide avant, nous ferons quand même les travaux, plus petitement sans doute.. Non sans nous demander comment réfléchissent ceux que nous payons avec nos impôts et qui utilisent l’argent public comme bon leur semble..

 Venons-en aux étiquettes maintenant..

Nous avons 4 vins, un rosé et 2 rouges provenant de vignes qui sont bio et un rouge venant d’une vigne en 2ème année de conversion ( il faut 3 ans pour qu’une vigne soit définie comme étant bio).

Sur les vins de vignes bios, et provenant des vendanges 2012, dont la vinification a été contrôlée, nous devons mettre sur les étiquettes «  vin bio », avec lMas Coris Pic de Vissou.cdre logo européen et FR-BIO-01 (n° de notre organisme certificateur) jusque là, ça va..
Pour le rouge 2011 dont les vignes sont bio, nous devons mettre « Vin issu de raisins de l’Agriculture Biologique » avec toujours FR-BIO-01 et logo AB (français) facultatif.. Car les vignes sont en bio certes, mais la vinification n’a pas été contrôlée l’année dernière (puisqu’il n’y avait pas d’accord européen..).
Pour le dernier vin, celui issu des vignes en conversion, il faut mettre « produit (et non pas vin)  en conversion vers l’Agriculture Biologique » avec FR-BIO-01, mais pas de logo…

Vous avez tout suivi ?? Parce que tout ça il faut le reporter sur les factures !
Je pourrais aussi, pour parachever ce « portrait » des nouveautés-pour-nous-simplifier-la-vie concoctées par nos élus, vous parler de la nouvelle phrase à mettre aussi sur nos fa
ctures.. Mais non, pas la peine de vous faciliter la vie à vous aussi !!!

Enfin, je ne sais pas si vous connaissez cette phrase de Gaston Lagaffe, qu’il disait à son neveu pour le faire rire.. Ça parle de papas papous à poux et papas papous pas à poux et aussi de papas poux pas papous et de papas poux papous.. je ne sais pas pourquoi, mais de plus en plus cette phrase me revient en mémoire.. A cause des poux qu’on nous cherche ?? 🙂

gaston_t653

2 réflexions sur “Je t’aide, tu m’aides, il m’aide… mais l’europe, elle, elle ne nous aide pas du tout du tout…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s