Touti riquiqui, maousse costo !!

Enfin quelque chose comme ça.. en réponse au sujet du président des VdV de ce mois d’octobre. Laurent Baraou nous propose de lever notre verre à sa santé, pour l’aider a passer le cap de sa cinquantaine.. Et fait coup double puisque c’est aussi le 50ème sujet des Vendredis du Vin.. Quoi de mieux pour fêter tout ça, qu’un diapason de 50 cl ??

De prime abord, un vrai challenge tellement sont rares les bouteilles de 50 cl. Sauf… sauf si l’on cherche du  côté des liquoreux. Et là, j’avais la chance d’avoir une bouteille d’un vin que j’adore, le « Bel Hazard » de mon amie vigneronne du domaine de Lisson, à Olargues, Iris Rutz-Rudel. Sauf que.. elle en a parlé mieux que je ne le ferai dans son sujet et donc, j’ai du repartir à la chasse au trésor.

Mais le hasard s’est révélé être, tout comme pour Iris, un bel hasard..

J’avais, il y quelques temps (un temps où je n’avais pas encore ce blog), écrit un billet sur un OVNI, un Objet Vinique Non Identifié, suivant l’expression consacrée, sans pouvoir dire son nom, que je ne connais toujours pas du reste ! Le genre vinifié par le vigneron au fond de sa cave, pour sa production personnelle et oublié une bonne vingtaine d’années dans une bombonne mal embouchée, au fond d’un garage ( vous avez dit vin de garage ? banco !! ).. La joie d’une telle trouvaille est toujours grande !

Bref donc, le hasard, en la personne d’un de nos gentils voisins de Cabrières, nous a fait cadeau d’un autre OVNI.. Qui plus est en bouteille de 50 cl.. « Trop d’la balle ! » comme disent les d’jeuns !!
Et donc, avec une groooooooosse arrière pensée pour ces VdV, nous avons testé.. Un nez de cerise caramélisée, limite cacaotée avec beaucoup de charme que l’on retrouve en bouche, accompagné d’une certaine sucrosité, mais légère.. Juste comme le caramel sucre une pomme d’amour, vous voyez ?
Il vous tapisse la bouche, avec un joli brin de fraicheur en finale et un goût certain de « revenez-y ».. Vraiment très agréable, sans lourdeur aucune.

Renseignement pris, il a été vinifié par quelqu’un qui possède quelques pieds de Jacquez*, ce cépage qui a été interdit parce que soit-disant il fabriquait trop de méthanol durant sa vinification.. Après analyses, il s’avère que non seulement c’est faux, mais en plus ce cépage est très peu sensible aux maladies et contient plus de resvératrol (dont les bienfaits certains commencent à être prouvés..) que les autres.
Il a donc été vinifié puis muté à l’alcool, mais je ne peux vous dire quel degré il titre, ni comment il se nomme.. Appelons « Cinquante » pour l’occasion !!

Tchin tchin, aux cinquante ans de Laurent, au 50 ème Vdv et aux 50 cl, qu’ils aient un nom ou pas !!!

PS : Merci à Rémy Bousquet pour le dessin..
* Le Jacquez est aussi connu sous les noms suivants : alabama, black El Paso, black July, black Spanish, blue French, burgundy, Cigar Box Grape, Clarence, Deveraux, French Grape, Jacques, Jacquet, Jaquez, July Sherry, Lenoir, Long Laliman, Longworth´s Ohio, Maccandless, Ohio, Sherry of the South, Sumpter, Thurmond, Tintiglia, Warren und Zsake.

2 réflexions sur “Touti riquiqui, maousse costo !!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s