Le premier jour du reste de sa (nouvelle) vie..

Pour reprendre l’excellent titre d’un excellent film.. Tout comme dans ce film, nous sommes à l’orée d’un changement de vie, pour Jean tout d’abord, mais aussi, par voie de conséquence, pour moi. Et c’est un bonheur vrai, fort..

Il est des moments dans la vie ou les choix sont primordiaux, impératifs.. Des moments ou les changements sont nécessaires pour apprécier la vie, dans le style répondre aux questions « où cours-je » « où vais-je » et aussi « dans quel état j’erre » !! Ce moment là, je l’ai vécu en 2009, avec un impératif : réaménager ma vie en fonction de ma santé. C’est là que nous avons, sous l’impulsion de Jean, créé Mas Coris.

C’est à son tour, après 26 ans à la tête rédactionnelle d’Apnéa magazine, de changer de vie. Ce magazine a rythmé notre vie depuis sa création, par Jean et des associés/amis, dans le garage de l’un d’eux. Une belle aventure humaine, d’entreprise, de challenges.. Quand on sait que le point de départ de sa création était le manque de lecture au niveau chasse sous-marine et apnée et qu’à l’arrivée c’est un petit groupe de presse qui est né, on ne peut que se dire que la force de travail n’est pas un vain mot !!

Ayant fait le tour de ce petit monde de l’apnée, de la chasse sous-marine, de la plongée, Jean a décidé de laisser sa place, de laisser voguer son propre esquif sur des liquides plus colorés, du blanc (bientôt) au rouge en passant par le rosé 🙂
Il va pouvoir m’aider plus, s’investir à 60 % de son temps dans notre aventure viticole, et j’en suis heureuse ! J’arrivais au bout de ma capacité à gérer beaucoup de front, la vigne, le vin, la commercialisation, la paperasse..
Et pour lui, cela veut dire aussi ne plus avoir un boulot à temps (très) plein et un boulot accessoire très prenant..

Il ne cesse pas entièrement le journalisme et continuera divers collaborations, mais sera plus serein pour apprécier vraiment notre vie de vignerons.

Le 7 septembre sera donc le premier jour du reste de sa vie et, comme nous l’avons toujours fait, nous tâcherons de la rendre heureuse et intense.

J’en profite pour le remercier, du fond de mon coeur, de m’avoir fait découvrir ce métier de vigneronne pour lequel je sens que je suis faite..

6 réflexions sur “Le premier jour du reste de sa (nouvelle) vie..

  1. Émue …vrai de vrai…longue vie dans cette belle aventure….se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes avec le temps(Samuel Beckett)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s