La vie du vin

Drôle de titre pour un article me direz-vous.. Mais non, je l’ai encore constaté hier soir et tous ceux qui connaissent un tant soit peu le vin vous le diront, il a sa vie propre, son caractere..

Lorsque nous vendangeons, nous faisons beaucoup de tri dans la vigne, la consigne étant « tu regardes le raisin, si tu as envie de le manger tu le prends, sinon, tu le laisses ». Beaucoup de tri ensuite en cave a l’égrappage, mais j’aurais l’occasion de vous en reparler. Cette digression juste pour vous dire que bien avant que le vin ne soit vin, on en prend soin, on le bichonne, comme un enfant..

Hier soir donc, j’avais invité des amies a partager un moment autour de nos vins.. Leurs présenter nos nouvelles cuvées et grignoter un bout tout en papotant. Jusque la, et depuis leur mise en bouteille, ils étaient ouverts, gais, gourmands, présentant leurs fruits sous leur meilleur jour a chaque fois.. Qui des fleurs des vignes au nez, des pêches de vignes en bouche, qui des cerises bien mûres et croquantes, du cassis avec une finale épicée et mentholée.. Plein les narines et plein la bouche..

Et la non.. Fermés, circulez, nous ne sommes qu’a 20 % de nos possibilités, et hop prends ça dans les dents Véro !!
Evidemment, je ne m’y attendais pas, je les avais chouchoutés, ouverts une heure avant, ce qui, normalement, leur suffit.. Et la.. panne de réflexe, panne de plan B.. J’aurais du les carafer, en douceur, les laisser prendre leurs aises dans la carafe, s’épanouir tranquilles, mais ça ne m’a pas effleuré l’esprit !

Car les vins sont vivants oui ! La pression atmosphérique était différente hier soir des autres fois.. Le vin est comme nous, sensible aux choses extérieures et cela ne dépend pas de leur volonté.. J’ai expliqué ça a mes amies, avec mes mots, les sentiments qui me traversaient a ce moment-la. L’une d’entre elle m’a alors dit « on dirait que tu parles d’enfants Véro ! ».. Je n’y avais pas prêté attention, mais c’est vous dire tout l’affectif qui passe dans nos vins, sans artifice, juste « pour de vrai » comme disent les enfants.

Donc, si un jour vous goûtez un vin conseillé par quelqu’un qui vous dit « il est superbe ! » (outre le fait que les goûts en matiere de vin different beaucoup d’une personne a l’autre) et que ce vin vous le trouvez quelconque, laissez lui sa chance… Parfois un vin peut mettre 3 jours a s’ouvrir (sans carafage), mais ça vaut souvent la peine.. Pourquoi ??
Parce que derriere, il y a un travail monstrueux, un amour fort et une passion toute aussi forte et ça, pensez-y avant de vider une bouteille dans l’évier !!*

* je parle principalement de vins qui, comme les livres, sont des vins d’auteurs..

4 réflexions sur “La vie du vin

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s